La Républicaine, ou chant républicain

Les paroles de notre hymne ne reflettent plus les valeurs de notre République. Le chant de la Nation doit prendre sa forme dans les symboles de la démocratie : liberté, égalité, fraternité. Blog géré par l'association La nouvelle Marseillaise.

09 novembre 2010

Version de Corine Marienneau, bassiste du groupe "Téléphone"

Corine_Mariennau_EB0L’idée de cette adaptation m’était venue une première fois en 1998 lors de la coupe du monde de football, en voyant la majorité des joueurs garder la bouche et le visage résolument fermés au moment de chanter l’hymne national.
On les comprend.
Les paroles sont vraiment anachroniques.

Je pensais à ce grand rassemblement, à cette forme-là de la mondialisation, au pouvoir du collectif.
Une impression de dépassement des divisions raciales, sociales, politiques, nationales.
Idée que “le tout est plus que la somme des parties”. Pourtant, l’histoire humaine nous raconte encore et toujours que les vrais ennemis sont à l’intérieur de nous.


En 1999, une tentative de reformation du groupe TELEPHONE a échoué pour des problèmes justement d’égocentrisme et de narcissisme (deux démons particulièrement prolifiques et toxiques sur notre planète), et cette Marseillaise m’est revenue en tête.

2006_Corine_MariennauJe l’ai ressortie du fond de mes tiroirs, et ai eu ensuite le plus grand mal à l’inclure dans mon album solo, sorti péniblement en 2002.
Cette version dérangeait beaucoup de monde, à commencer par le producteur de mon disque et les programmateurs radio.
Allez savoir pourquoi.

Aujourd’hui, je la trouve toujours d’actualité.

http://macorine.free.fr/bio/index.htm

http://www.dailymotion.com/swf/video/x8jbw7_1132-une-marseillaise-impossible-a_news?

Une Marseillaise impossible à siffler.

Allons enfants de la planète
Le jour de gloire est arrivé
Contre nous de nos tyrannies
L’étendard sanglant est levé (bis)

Entendez-vous dans toutes les âmes
Mugir ces féroces démons
Qui viennent jusque dans nos cœurs
Etouffer nos dons pour le bonheur

Aux âmes citoyens
Formons nos intentions
Pensons, pensons
Qu’un sang plus pur
Abreuve nos poumons.

bandeau_de_liaison_blog

Posté par hymne francais à 18:04 - version de Corine Mariennau, chanteuse du groupe "Téléphone" - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire